50 pieds de talent !

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Coopération

Tagged: , ,

Lalou Roucayrol

Publié le août 23, 2012 avec Commentez

18h40, aux portes d’un village de la pointe du Médoc.

Je me hâte vers mon rendez-vous avec un homme hors du commun, à la fois attaché par sa terre natale médocaine et épris de grands espaces marins.

Constructeur, gestionnaire, aventurier, sportif de haut niveau, Lalou Roucayrol est tout cela à la fois et plus encore…

Dans les vastes chantiers de Strato Compo, le navigateur m’accueille et m’introduit tout de suite dans ses chantiers, en présence de son trimaran, encore en construction, mais déjà belle bête ! : visite d’une heure, où je constate que la construction d’une « Formule 1 des mers » est  une des spécialités (et passion)  de mon interlocuteur : composition et dosage des matériaux, tension des gigantesques bras de 50 pieds (4 fois la longueur de mon bureau !…), résistance, hauteur, largeur, temps de cuisson des pièces, la construction d’un trimaran de 50 pieds n’a bientôt plus aucun secrets pour moi !…

Lalou Roucayrol

Parcours peu ordinaire d’un homme peu ordinaire :

En 2010, avec un bateau déjà construit par ses mains, mais prévu avant tout pour être robuste et « assurer » la course, il termine 2ème de la mythique course du Rhum : fêté à la Guadeloupe comme le héro qu’il est devenu mais à court de budget,  il repart avec un équipage réduit (3) pour ramener lui-même son bateau à la métropole.

Au milieu de l’Atlantique, en plein hiver, il est rattrapé par une tempête dantesque qui culbute son bateau comme une vulgaire coquille de noix et rattrape de justesse son co-équipier qui coulait à pic…

Fabienne, sa femme, est avertie du drame : la balise Argos s’est déclenchée… elle va vivre les 72 heures probablement les plus angoissantes de sa vie…

Réfugiés dans leur coque, à l’envers mais les idées à l’endroit, l’équipage est sauvé par un cargo qui s’est détourné.

Las, en quittant le lieu du drame, le lourd cargo heurte un flotteur du multicoque, il est irrécupérable…

Retourné sur ses terres aquitaines, Lalou revient et s’interroge avec Fabienne sur leur avenir…

Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, à qui il annonce que son bateau a sombré, lui répond simplement : « le bateau a peut-être disparu, mais l’homme auprès de qui je me suis engagé est encore là, donc, la Région Aquitaine maintiendra son aide… »

Et voilà comment l’aventure a pu re-démarrer.

Depuis, Lalou et Fabienne ont mis leur projet de chantier naval en route, la nouvelle Formule 1 des mers, équipée des dernières innovations et bénéficiant de nombreux transferts de technologies est en voie d’achèvement et 2 jeunes ont été recrutés pour assurer la continuité : l’un comme skipper et l’autre comme futur spécialiste des chantiers navals de multicoques.

Envie de connaître cet amoureux des mers et du Médoc ? de vivre avec lui sa passion au cours d’une conférence ? venez le voir ainsi que la quinzaine d’autres intervenants, le mercredi 29 août à la 18ème Université Hommes-Entreprises ou sur le net : www.universitehommesentreprises.com

Pour vous inscrire, plus que quelques places disponibles, le mercredi et le jeudi !

Au plaisir de continuer l’aventure avec vous et avec Lalou et Fabienne : ces deux-là méritent qu’on les aide dans leur aventure humaine exceptionnelle !

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire 50 pieds de talent !. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire