Interview d’Anne Sophie Novel, co-auteur de Vive la Co-révolution !

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Coopération

Tagged: ,

Vive la Co-révolution !

Publié le juin 14, 2012 avec 4 Commentaires

Anne Sophie Novel et Stéphane RiotLe 6 juin, devant une quinzaine de journalistes réunis par le CECA chez Ledoyen, le prospectiviste Joël de Rosnay a exposé sa vision de la société collaborative. Lors de ce petit déjeuner avec la presse, Joël de Rosnay a été interviewé par Anne Sophie Novel, co-auteur de « Vive la CO-révolution », un livre à lire absolument et qui illustre parfaitement le thème de notre 18ème Université Hommes-Entreprises : COOPERATION – COMPETITION.

.L’occasion était trop belle, et nous en avons profité pour réaliser avec elle,  et en collaboration avec l’agence Triple C, une interview participative !

 

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

4 Commentaires

Il y actuellement 4 Commentaires le Interview d’Anne Sophie Novel, co-auteur de Vive la Co-révolution !. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres?

  1. J’aime bien quand Anne-Sophie parle de co-management :
    « Le patron doit passer d’une logique pyramidale à une logique transversale et provoquer le chaos dans l’entreprise. Le manager doit être à l’écoute, et doit passer de CEO à Chief Coordinator Officer » – « écouter plus lui permettra d’être plus plongé dans la réalité de son entreprise » – « la mentalité des collaborateurs est en train de changer du fait du numérique » – « on doit évoluer, travailler la cohabitation, la coopération entre les générations »…

    Avouons que l’époque que nous vivons est ultra stimulante…

  2. Bien hâte de lire le livre d’Anne Sophie Novel. Voici la référence au Chief Chaos Officer : http://www.blog.axiopole.info/2011/12/09/chief-chaos-officer

    Dans ce billet, je ne propose pas de remplacer le CEO en CCO mais pourquoi pas ! Si on pouvait déjà créer le poste ou faire évoluer un poste existant, ce serait un grand pas. Ensuite, on peut effectivement espérer que le CEO soit aussi un CCO.

    • merci à Olivier pour son commentaire;
      le mot de « chaos » me fait un peu peur, mais j’ai compris que ça n’était pas très loin de Chief coodinator …
      et pour reprendre le commentaire d’Eloi, Anne-Sophie a raison de dire que les temps ont changé!
      L’entreprise est de plus en plus transversale, car les grandes ont adopté le fonctionnement en mode projet, pas toujours facile à gérer, mais beaucoup plus riche si l’on sait bien l’utiliser.
      Le plus efficace est de joindre mode participatif et leadership, mais là-aussi, ça demande du doigté: souvent, les managers sont l’un ou l’autre et c’est pour ça que ça coïnce…

    • Merci Olivier, en effet le « CCO » selon nous c’est aussi un « Chief Collaboration Officer », finalement « un facilitateur », en tous les cas, c’est une posture nouvelle du manager au service du facteur humain et de l’émergence de l’intelligence collective dans l’organisation. De beaux métiers à valoriser !

Trackbacks & Pingbacks

  1. UECDD, c’est déjà fini… ce qu’on peut en retirer ! | Et si votre communication devenait responsable?
  2. Une révolution de « l’être ensemble » | Vivre et espérer

Laissez un commentaire