Pourquoi une Université Hommes-Entreprises

Sens, valeurs, éthique dans le monde du travail.

Pour la première fois, en ce début de XXIème siècle, l’Homme se demande si la modernité est toujours source de progrès : après 30 années fastes pour l’économie des pays développés, il prend conscience des limites d’absorption de la terre et de sa capacité limitée à développer son économie…

Le discours de croissance à tous prix et de rentabilité à court terme n’a pas que des conséquences heureuses pour les organisations : l’entreprise intègre petit-à-petit les notions de développement durable et de Responsabilité Sociale dans son discours auprès des différentes parties prenantes.

Prenant conscience de ces mutations : économiques, politiques, sociales, le CECA, avec une poignée de grandes entreprises, collectivités et associations professionnelles, a décidé il y a près de 20 ans, de relever le défi des idées reçues et de créer un espace neutre et apolitique de réflexions sur le sens et les valeurs pour les cadres et les dirigeants : l’Université Hommes-Entreprises était née.

De séminaire réunissant quelques dizaines de cadres en 1993, l’Université Hommes-Entreprises est devenue un évènement incontournable de la rentrée, rassemblant fin août 2011, sur le superbe site de Smith Haut Lafitte plus de 500 décideurs, issus de plus de 150 entreprises, collectivités, associations professionnelles et grandes écoles.

Hubert Reeves, Michel Serres, Eric-Emmanuel Schmitt, Christophe André, Guy Gilbert, Philippe Dessertine, Catherine Destivelle, André Comte-Sponville, Luc Ferry, Isabelle Sorente, Cynthia Fleury, Pierre Rabhi, Fabrice Hadjadj, Philippe Gabilliet,… entre autres, ont été les invités de l’Université Hommes-Entreprises au cours des 9 dernières années.

Le but de cette Université est de rappeler que valoriser le capital humain, c’est valoriser l’entreprise.